Accueil / Méthodologie 

METHODOOLOGIE

 

Dans CLIMSNOW, les éléments suivant sont combinés afin d’obtenir des projections climatiques sur les stations de ski :

 

● Les résultats des modèles atmosphériques globaux, ramenés à l’échelle d’un domaine skiable avec des techniques de descente d’échelle. Ces projections à l’horizon 2100 dépendent des scénarii des émissions de gaz à effet de serre (RCP2.6, RCP4.5, RCP8.5).

.La modélisation de l’enneigement avec le modèle Crocus, avec une prise en compte explicite des effets du damage et de la production de neige de culture sur l’évolution du manteau neigeux.

● La cartographie de la station à l’échelle 1/5000, incluant le récolement des remontées mécaniques, les tracés de pistes et de neige de culture, les unité(s) de stockage d’eau avec adductions, les ensembles urbains (villages, hameaux, bâtis sur domaines d’activités) et les localisations et natures des autres activités diversifiées

● Lo post-traitement des données, afin d’estimer des indicateurs pertinents.

Modèles atmosphériques

 

Projections climatiques, avec méthode de descente d’échelle adaptée aux zones de montagne françaises

modele atmospherique.jpg

Modélisation de l’enneigement

 

Crocus, modèle de manteau neigeux développé par Météo-France, avec une prise en compte explicite des effets du damage (compactage et fraisage) et de la production de neige de culture (en fonction de la période de la saison, du type d’enneigeur, de la température humide, de la vitesse du vent et de l’objectif de production).

modelisation de l'enneigement.jpg

Masse volumique de la neige de culture produite: 600 kg m-3

 

Schéma de production de neige:

 

- À partir du 1er novembre, sous contrainte des seuils de vent et de température humide différents, sans limite sur la disponibilité de la ressource en eau et avec des objectifs de production différents en fonction des périodes. Entre le 1/11 et le 15/12 : constitution d’une sous-couche avec une phase de production correspondant à 150 kg m-2 d’eau convertie en neige de culture, soit 15 cm de neige de culture à 600 kg m-3 en tenant compte de 40% de pertes d’eau.

 

- Entre le 15/12 et le 31/03 la production dès lors que l’épaisseur de neige devient inférieure à 60 cm, et ce jusqu’au 31/03.

 

- A partir du 31/03: plus de production.

 

Seuil de vitesse du vent pour la production: 4,2 m/s (environ 15 km/h)

 

Seuil de température humide: inférieur ou égal -2°C pour les mono-fluides et -6°C pour les bi-fluides

Cartographie de la station

 

Représentation des domaines skiables

Représentation spatiale d’un domaine skiable par pas de 300 m (900 m, 1200 m, 1500 m etc.),

en tenant compte de la pente (classes 10°, 20°, 30°, 40°, à +/- 5°) et de l’orientation (8 orientations, +/- 22,5°).

cartographie.jpg

Cartographie de la station à l’échelle 1/5000,

incluant le récolement des remontées mécaniques, les tracés de pistes et le réseau de neige de culture.

cartographie des stations.jpg
cartographie des stations 2.jpg

Modélisation gravitaire des enveloppes de remontées mécaniques

Modélisation explicite de la couverture en neige de culture

Indicateurs

 

• Identification d’indicateurs pertinents pour évaluer les effets du changement climatique: nombre de jours où l’épaisseur naturelle de neige dépasse un certain seuil, créneaux de froid favorables à la production, volumes d’eau pour la production de neige, etc.

 

• Calcul d’indicateurs de fiabilité de l’enneigement reposant sur l’enneigement aux vacances de Noël et février, et le calcul du besoin en eau associé.

 

Traitement statistique des résultats, en cohérence avec l’exploitation d’un domaine skiable:

 

• Calcul de valeurs annuelles de l’état d’enneigement (nombre de jours avec enneigement suffisant, focus sur périodes critiques), de la température humide (nombre d’heures), de la consommation d’eau (en m3).

 

•Raisonnement en seuil de conditions défavorables: identification de la valeur séparant les 20% de « pires saisons » (Q20) d’une période de référence passée, avec ou sans neige de culture, puis calcul de la fréquence à laquelle ces conditions défavorables sont rencontrées dans le futur.